12/06/2017

11/06/2017

Sortie du 11 juin 2017

Fête des pères...

 

Eveillé tôt suite à une mauvaise nuit, je commence à préparer les bidons, la pompe, et vérifier si la réparation de la deuxième chambre à air tient le coup.

Vu la météo, je voulais surtout rouler sous les arbres si possible, donc direction des 36 tournants à Engis puis on verra si les sensations sont bonnes...

A la bifurcation vers Esneux, fallait prendre une décision : Coo en passant par Esneux ou à droite vers Hody et Durbuy ?

Finalement, Coo pour la fraîcheur de sa cascade :)

Signal batterie faible sur le garmin quelques km avant le retour sur Esneux, donc arrêt et lancement de strava via mon gsm pour la suite du parcours.

 

Incroyable : il s'en est fallu d'un rien pour que je salue Michel au tout début de ma rando ! Vu sur strava dans "survol".

survol.jpg

 

 001.jpg

 

 

 

 

 

 

002.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

carte.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.relive.cc/view/1031974998 

partie 1

info 002.jpg

 

 

 

 

 

 

 

info 003.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

relief 002.jpg

 

 

 

 

 

https://www.relive.cc/view/1032042767 

partie 2 avec le gsm sur strava

 

 VIDEOS



Au début de la vidéo, on voit passer des voitures qui prennent des risques pour les cyclos, pour la voiture qui vient en face et pour eux-mêmes !

Triste mentalité...




 


 






A Stoumont, j'avais repéré ce magasin ouvert et donc sur le retour, un ravito boisson était prévu car pratiquement plus rien dans les bidons une fois à Coo.


Pas de bol, la machine était complètement vide !

Parti sur une bouteille d'eau à 1,80 €, la machine me bouffe le fric et ne veut rien me rendre...

Je vois sur le bas un aquarius à 2,50 €, donc je mets encore un euro et toujours rien !

Après avoir insisté sur le bouton pour me rendre mon pognon, la machine se décide à me rendre 1 € en pièces...Obligé de rentrer dans la boutique où la brave dame a pu me fournir deux boissons fraîches et me rembourser les 2 €.

Un autre cyclo arrive au sommet de la côte et s'arrête pour un ravito, je lui conseille de suite d'aller dans le magasin :)

Descente prudente de Stoumont après ravito.
 



 

 A noter que le ravito suivant prévu à Rotheux-Rimière, un distributeur automatique où il n'y avait que des boissons alcoolisées. Je voulais prendre une canette de jupiler mais pas moyen d'entrer la lettre F pour sélectionner la boisson !

Pas de bol encore une fois de plus.

Obligé de repartir à sec vers les 36 tournants. Arrivé aux Awirs, j'ai pris un verre à la terrasse d'un petit restaurant. Ouf, il était temps.

Les quelques gouttes reçues à partir du viaduc ne m'ont pas rassasié.



 


 

 

 

 

 

 

21:10 Écrit par Patrick HUTOIS dans Belles sorties | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.