02/11/2015

SORTIE DU 30/10/2015 PARCOURS CREE SUR GPSIES LE 17/08/2015

SORTIE EN SOLO LE 30 OCTOBRE 2015

Départ au bord de l'Ourthe à Esneux.

Grande journée de découvertes pour moi et de surprises !

Ce parcours, je voulais le proposer par beau temps (en été) à Michel et Pyjo, je l'ai testé alors que ma condition était loin d'être optimale pour s'aventurer dans cette région à cette période de l'année...

Il "dormait" dans mon garmin et j'avais en tête qu'il faisait 80 km tout au plus...et bien non.

Lorsque j'ai vu la distance s'afficher, je pensais raccourcir si nécessaire.

Carte

carte.jpg

Le tracé est assez spécial vu que je me suis trompé de temps à autre et me suis retrouvé par deux fois au même endroit !

Une première fois en voulant éviter une côte annoncée à 15 % et ensuite pour cause de travaux + séchage du béton sur un pont près de la cascade à Roche-à-Frêne.

La seconde fois, j'ai biffurqué vers une trace où j'étais passé 1 heure au préalable, c'est-à-dire que je me suis retrouvé à la sortie du bois avec les panneaux "chasse et propriété privée" + la vierge Marie !

J'ai failli m'énerver à ce moment précis...Criant

Données du garmin : départ d'Esneux à 10h41

données 01.jpg

relief.jpg

Comme on peut le voir ci-dessus, c'était un peu accidenté, un parcours à la "CAPS" dit le fou de la montagne !

Michel.jpg

données 02.jpg

QUELQUES VIDEOS

Départ d'Esneux, derniers préparatifs... 

Petite remarque, je ne suis pas si gros tout de même !

La Gopro filme en plan large !!!

 

Première longue montée vers Presseux

Sous le charme de Sprimont...

Plus dur d'en sortir !

 Un canon en quittant Aywaille, à hauteur de Niaster

Harzé, son château et surtout le porche d'entrée magnifique.

 A force de grimper, je me trompe de route, je continuais sur ma lancée...
 

Pas de bol, un peu plus loin, ça remonte à nouveau jusqu'à Houssonloge

 Côte de Pouhon qui n'a l'air de rien mais avec le vent défavorable, j'en ai bavé jusqu'au sommet. Paysage superbe !

 Encore un très bel endroit que Michel aurait aimé : la descente vers Trou de Bosson (On y bosse beaucoup là ? Rigolant)

 Début d'une légère montée vers Werbomont.

 Pour ne pas changer, ça monte encore mais les longues cornes nous changent de nos  amis les ânes !

 Le gps me disait qu'il y avait toujours une route tout droit, je lui ai fait confiance à tort !

Après quelques centaines de mètres, c'était un chemin de terre de plus en plus boueux agrémenté de quelques flaques d'eau ici et là.

La flotte entrait dans mes chaussures pendant que je portais le vélo sur l'épaule tellement c'était impraticable.

J'ai ainsi marché pendant 600 mètres avant de retomber sur une route "normale"

La forêt était on ne peut plus calme et j'étais un peu inquiet...

Sur la vidéo, on voit très  bien le changement de terrain...

 Arrivé au bout de mon calvaire avec les pieds trempés, je vis un panneau fixé sur un arbre :

Attention Chasse - Propriété privée !

Je l'ai échappé belle et pourtant je n'ai pas vu de panneau de ce genre à l'entrée alors que j'avais bien regardé avant de m'engager !

J'ai remercié la vierge au bord de la route et suis reparti après nettoyage de mes roues et patins de frein quelque peu encrassés.

 Le panneau dont question et le nom de la route...

 Cette sortie des bois me mena jusqu'à Fange.

 Arrivée à Harre avant de rejoindre Deux-Rys qui représente la mi-parcours.

 L'église de Harre

 Arrêt au milieu de la descente vers Deux-Rys pour filmer le calme qui régnait à cette endroit avec ce bel étang.

 Descente sur Deux-Rys et son église.

 Arrivée à Ninane et une nouvelle surprise : en voulant éviter la côte annoncée à 15%, je pris sur la droite une route moins difficile dans les bois, ensuite j'ai commencé à descendre pour revenir au même endroit, c'est-à-dire juste avant l'église de Deux-Rys !

A ce moment, j'ai pensé que je n'étais pas prêt de rentrer sur Esneux !

 


 Deuxième essai : j'évite à nouveau la côte à 15 % en restant sur Ninane mais je tombe sur des travaux où les ouvriers m'interdisent de passer : le béton séchait à l'aide de canons à chaleur !

J'en profite pour immortaliser une belle demeure avec cascade et des rochers particuliers (grosses crevasses). La fontaine je ne l'ai vue qu'en rebroussant chemin faute du béton encore frais !

La source en question, j'ai juste rincé la bouche mais j'étais pas trop inspiré...pas envie de me taper une gastro pour le retour !

Au pied du mur cette fois, c'est le cas de le dire, je dois absolument me taper la côte à 15 % pour sortir de là.

La mort dans l'âme (pas l'âne), c'est une première pour moi, j'ai été obligé de mettre pied à terre tellement elle était longue et pentue mais aussi parce que mon genou gauche était douloureux.

J'avais le sentiment qu'il allait exploser. Criant

J'ai marché au moins 500 mètres avant d'atteindre le sommet.

 D'ailleurs c'était un col (Roche à Frêne) vu le panneau au sommet, même mon garmin s'est éteint tout seul...

Ouf, j'arrive aux portes d'Esneux, il était temps car j'étais fatigué.

La batterie de la Gopro aussi, plus moyen de filmer au-delà de quelques secondes...

 Un bon CTS à une terrasse d'Esneux

 

Pour conclure, une belle aventure mais à ne plus faire à cette période de l'année et sans un entraînement adéquat vu la répétition des bosses.

Mieux vaut être accompagné, c'est mieux pour le moral !

Important aussi de modifier le passage en forêt...Clin d'œil

15:03 Écrit par Patrick HUTOIS dans Belles sorties | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Pas si gros, ben non!!!! lol
Tu vois qu'il ne faut jamais rechigner à gravir des côtes, même à 15%. Depuis la Redoute, tu ne dois plus rien redouté. Dommage tu aurais pu gravir la côte de Niaster mais alors tu n'aurais pas vu le canon.
Je ne savais pas que tu appréciais la chanson de Jane Birkin, "La Gadoue". trop fort !!!!

On la refera, un jour ensemble avec Juju? Je rigole!!!!

Écrit par : Michel | 02/11/2015

Les commentaires sont fermés.